L’énergie éolienne domestique ou mini éolienne : en vaut-elle la peine ?

Ce qu’il faut savoir sur l’énergie éolienne domestique, aussi appelée petite ou micro-énergie éolienne : les calculs à faire aussi en fonction de l’éolien et des incitations en vigueur et des offres sur le marché.Dois-je installer un parc éolien domestique ? Cette question nous a été posée à maintes reprises. Ce qui, comme nous le verrons, a une réponse facile. Tout dépend de la vitesse du vent et de la puissance de l’éolienne.
Ces dernières années, la recherche de sources d’énergie alternatives et propres a conduit à la recherche de solutions de plus en plus innovantes qui peuvent être adaptées, avant tout, à la dimension domestique.
En ce sens, l’énergie éolienne est l’une des ressources énergétiques les plus appropriées pour la définition des installations et des systèmes de stockage de dernière génération. Ils peuvent également être déclinés à petite échelle et donc facilement adaptables aux maisons individuelles.
L’intérêt pour les mini et microsystèmes éoliens à usage domestique, également connus sous le nom d’éoliennes domestiques, dont les prix sont relativement bas, est donc compréhensible. Surtout à une époque où les régimes d’incitations publics de l’UE, qui ont été mis en œuvre par les gouvernements des États membres, sont plus répandus. Mais voyons à quel point il est utile de bouger dans ces cas-là.

L’énergie éolienne domestique en vaut-elle la peine ?

La première variable à prendre en considération est, comme nous l’avions prévu, la vitesse du vent à l’endroit où nous prévoyons installer une installation. Il faut vérifier que le toit ou le jardin choisi pour l’installation répond aux exigences minimales en matière de vent qui rendent l’installation d’une micro-éolienne pratique.
C’est quelque chose qui peut se produire tout seul. Nous pouvons utiliser une ressource en ligne gratuite, à savoir l’Atlas éolien de France. Comme vous pouvez le constater, seules certaines zones côtières ou montagneuses, ainsi que les îles, ont une bonne vitesse du vent. Mais la plus grande partie de la péninsule et les plus grands centres urbains de France ont une vitesse du vent insuffisante, avec des vitesses moyennes de vent inférieures à 5 m/s, considérées conventionnellement comme la limite minimale. Par conséquent, nous pouvons déjà exclure plusieurs zones habitées.

L’éolien domestique, les offres sur le marché

Le marché Français, comme nous le verrons, offre une large gamme de petites éoliennes. Le prix moyen est très variable. De toute évidence, le paramètre qui influe le plus sur le coût final est sans aucun doute la puissance (exprimée en watts) du système installé.
Une des dernières nouveautés dans le domaine des petites éoliennes concerne le groupe de l’entrepreneur californien Dan Bates. Il s’agit de TurboMill, une éolienne verticale de dimensions extrêmement réduites (1 mètre sur 1 mètre). Il est installé hors réseau en combinaison avec un panneau solaire.
Il peut être installé sur le toit d’une maison et raccordé par un câble à une prise électrique normale.
Le prix courant sur le marché américain est de 500 $. En France, le prix doit être vérifié auprès du revendeur, qui s’occupe également de l’installation.
Grâce à cette invention révolutionnaire, toute prise de courant peut potentiellement se transformer en un petit générateur privé d’énergie distribuée, distribuée directement dans le système domestique. Une solution fonctionnelle même dans des conditions de vent minimales. Il est équipé d’un système modulaire de turbines qui peuvent être connectées les unes aux autres pour augmenter la puissance.
EnelGreenPower propose également une série de solutions ” clé en main ” pour l’introduction de l’énergie éolienne dans les habitations, grâce à la division spécialisée Enel.si. Ces systèmes ont une puissance moyenne de 400 watts. Ils sont principalement destinés à un usage résidentiel, mais peuvent également être utilisés dans des contextes plus vastes, et peuvent être installés aussi bien sur le toit que sur un terrain découvert.